Un JoomlaDay à l'anglaise

Parfois, il suffit d’un rien pour ce qu’on n’avait pas prévu se réalise ! C’est ce qui m’est arrivé le mois dernier. Je vais télécharger la dernière version de RSfom de RSJoomla, et au détour d’un article de leur blog, je vois qu’ils offrent 2 places pour le JoomlaDay anglais de Londres ; je tente ma chance, sans trop y croire…

JoomlaDay Londres 2016

Très peu de temps après, je suis cité dans un tweet de RSJoomla, puis je reçois un mail me confirmant que j’ai gagné une des deux places ! C’est parfait, je suis ravi, mais et maintenant qu’est-ce que je fais ? J’ai joué, oui, mais je n’avais pas prévu le déplacement ! J’en parle à ma femme : « Oui chérie, je suis embêté, j’ai gagné une place au JDay UK, tout ça… », elle me répond « On part quand ? ». Ok… bon finalement elle n’a pas tort (c’est souvent), on part quand ?

Il faut dire que les enfants sont avec les grands parents, c’est les vacances, et aussi que ça fait un moment que lui ai promis un week-end à Londres ! Plus d’hésitation, on réserve le vol low-cost, l’hôtel et ce qui était un hasard devient un beau voyage en amoureux, avec un JoomlaDay en prime !

A nous l'angleterre...

Et c’est parti, l’avion décolle de Lyon et une heure et demi après, nous voici sur le sol anglais. Un coup de train et nous voici à Saint Pancras. Nous entrons dans notre premier pub peu de temps après, et c’est une première pinte et le Fish and chips de rigueur, le tout avec un accueil très sympa ! Here we are London !

beer-pub  london-bus

Bon, je vous passe le compte rendu du voyage en amoureux (mais pour ceux qui insistent on peut leur faire une soirée diapo), après tout j’ai l’impression que vous attendez un article sur le JDay...

watchful banner cinnk 770x100

Dans le vif du sujet

Comme cela était annoncé par l’équipe du JDay UK, le lieu où se déroule le JomlaDay est en plein centre de Londres, et plus précisément sur Victoria street. Et dans les locaux de… Microsoft ! Et oui, la marque qui était il y a peu le symbole du logiciel propriétaire, accueille une réunion DU CMS open source !!! Nous ne sommes pas au bout de nos surprises, après tout nous sommes en Angleterre !

Le bâtiment est en verre et entre l’escalier en pierre et le hall assez somptueux, on sent que les choses se présentent bien. A l’accueil, on se voit remettre le tour de cou habituel et un lot de goodies qui lui semble un peu moins usuel, mais nous y reviendrons. On enfile le tour de cou et voilà, nous y sommes ! Je l’enlèverais le soir en partant, mais ce geste est encore une fois le symbole de ces réunions où on sait qu’on va rencontrer, écouter, échanger et apprendre avec et de la communauté Joomla !

hall-entree  microsoft-building

Parmi la foule croissante, je croise mon premier français en la personne de Nicolas Claverie d‘Hikashop. Il donne une conférence en début de matinée et elle fait partie de mon programme. Mais pour l’heure, c’est le café et le thé qui nous attend.

9h30, nous nous dirigeons vers une salle pour le mot de bienvenue, et ce n’est autre que Brian Teeman, l’un des fondateurs de Joomla, qui introduit l’évènement. Ce n’est pas difficile de le reconnaitre, car Brian a revêtu son costume à étoiles pour l’occasion, je l’avais déjà dit, nous sommes en Angleterre et des choses qui seraient totalement incongrues ailleurs le sont moins ici !

Nous apprenons entre autres, que pas moins de 160 personnes se sont inscrites, et c’est un vrai succès pour l’équipe d’organisation d’avoir en assez peu de temps réuni autant de participants. Je vous renvoie aux différentes vidéos du JDay UK qui sont disponibles ici, pour suivre l’intégralité de la présentation de Brian. C’est en effet un orateur hors pair, un vrai personnage avec beaucoup d’humour, sa sortie sur site de Lipton Ice Tea en est un exemple. A la fin de cette introduction, nous entrons dans le vif du sujet avec les conférences.

On attaque les confs

J’ai donc décidé de commencer avec celle de Nicolas pour deux raisons ; tout d’abord parce qu’elle m’intéresse tout particulièrement, mais aussi pour attaquer gentiment une journée entière en anglais. Non que cela soit un problème en soit, mais dans le cadre de mes activités, je n’ai pas trop l’occasion d’écouter des conférences dans la langue de Shakespeare. Bref, je commence doucement !

Je vous laisse encore une fois suivre l’intégralité de cette conférence sur la chaine YouTube du JDay, et m’attacherais à vous donner mes impressions sur l’évènement, plus qu’un compte rendu exhaustif de ce qui s’y est dit.

Je retiens de cette présentation l’intérêt que la communauté, qu’elle soit anglaise ou d’ailleurs, a pour les extensions permettant la vente en ligne. On voit bien que le développement du e-commerce n’est pas fini, et que nombre de participants ont des sites en projets ou en cours d’exploitation.

brian-teeman  participants

En sortant de la conférence, j’entame une conversation, autour d’un second café offert par l’organisation, avec un anglais qui m’apprend que Hika signifie lumière en japonais, et se demande bien pourquoi Hikashop se nomme ainsi. Ce n’est pas un secret, je lui confie donc que Nicolas nourrit une grande passion pour le japon, ceci expliquant cela.

joomladay-france-2016

L'addition s'il vous plait !

Il est temps d’attaquer la seconde conférence que j’ai sélectionnée, celle de Marco Dings sur les champs additionnels. Marco est un membre éminent de la communauté Joomla et fait partie de la Production Leadership Team et du groupe de travail sur Joomla 4. Sa conférence traite d’une extension, DPFields https://joomla.digital-peak.com/products/dpfields, qui permet d’ajouter des champs aux profils utilisateurs et aux articles Joomla. Et ceci avec une grande variété, allant du champ texte, en passant par la Google map, les vidéos et les images, à la requête MySql.

Le grand intérêt de cette extension, c’est qu’elle sera portée dans le core de Joomla dans sa version 3.6 ! Et que si on l’utilise dès maintenant, il ne devrait pas y avoir de soucis de migration lorsque cela sera implémenté dans 3.6. C’est donc une double bonne nouvelle ! Des champs additionnels dans Joomla, voilà qui étendra ses possibilités natives sans avoir recours à une extension tierce. Et d’autre part, on peut d’ores et déjà l’implémenter dans nos projets. Voilà qui est réjouissant !

Oui j’ai bien entendu la question qui vous brule les lèvres : est-ce pour autant un CCK killer ? Ma réponse est non. Cela permettra de faire tout un tas de choses qui sont compliquées à l’heure actuelles, comme par exemple d’ajouter un élément de type Google Map à un article sans passer par un plugin aux paramètres assez abscons pour le client final.

De là à structurer une véritable application comme on peut le faire avec un CCK, non ! Les champs remonteront dans le moteur de Joomla, mais ce n’est pas pour cela qu’on aura une recherche avec des filtres sur certains champs complémentaires que pas d’autres. Il me semble que les CCK ont de beaux jours devant eux.

pingouins

Il est temps de sortir de la salle pour… y revenir car je vais suivre la conférence de Geraint Edwards de JEvents, qui s’intitule « Thinking Outside The Box” et donc «Penser en dehors de la boite»… Ce que Google traduit plus justement par «Sortir des sentiers battus».

Ne pas se laisser enfermer

Au lieu de simplement présenter d’une manière exhaustive son extension, Geraint a choisi de nous faire partager son expérience de l’étonnement que suscite parfois l’utilisation qu’en font certains de ses clients. Il a donc commencé par détailler ce que permet son extension de gestion d’événements et ses différentes fonctionnalités, ce qui nous a permis de mieux comprendre comment elle a pu être presque détournée de son concept originel.

Un des exemples cités est celui d’un site qui propose à ses membres de réserver une proposition de test. Les utilisateurs parcourent la liste des propositions et s’inscrivent donc pour proposer de tester ceci ou cela.

Ce que Geraint nous a démontré, c’est la capacité des utilisateurs de ses extensions d’aller plus loin que ce que son concepteur pensait, voire même d’aller ailleurs. Le sous tire « Joomla Can Be Used For More Than You Think» nous propose de tirer parti de cette expérience pour essayer de repousser tout le temps les limites que nous nous donnons dans la conception de sites avec Joomla.

A table !

Tout à cette réflexion, je sors de la salle avec la ferme intention d’avoir une explication sérieuse avec lunch qui nous attend ! Car oui, il est déjà midi ! C’est donc avec joie que je m’attable devant un rôti de bœuf bien saignant avec ses patates baignant dans un jus merveilleux, précédé d’une assiette de charcuterie à faire rougir un routier, accompagné de son pain de campagne à la mie généreuse. Le plateau de fromages qui suit est resplendissant et les profiteroles divines !

lunch-time  emergency-chocolate-bar

Hopla… non on s’arrête, nous sommes en Angleterre Christian, et le lunch ce ne sont pas les agapes à la française ! Et c’est parfait ! Le buffet a été dressé avec des sandwichs clubs d’une belle fraicheur, et qui ont le grand mérite de laisse les gens déambuler et discuter ensemble au lieu de s’attabler avec un nombre forcement réduit de convives. Cela a donc de vrais avantages, mais on ne va pas pour autant cracher dans la soupe et surtout sur le rôti…

Une pluie de cadeaux

Je profite de la pause déjeuner pour faire l’’inventaire de la « valise » de goodies qui nous ont été distribués à l’entrée du JDay. Une petite photo vaut mieux que l’énumération de son contenu, mais nous avons été gâtés, car entre le stylo, les sous bocs, le chocolat, la gaufre… Quelle collection de souvenirs à ramener ! Je retiendrais porte documents avec couverture façon cuir, contenant un bloc et un stylo : si vous étiez venus les mains vides, vous voilà armés pour la journée ! Pratique !

goodies

Il est temps après un autre café d’assister à deux moments importants de l’évènement. La conférence de Bruce Lawson d’Opera, suivie de celle de Martin Beeby, de notre hôte Microsoft.

La boutique

Joomla! 3 Le livre pour tousJoomla! 3 Le Livre Pour Tous
est écrit pour toutes les personnes qui débutent avec Joomla!, ou qui possèdent déjà quelques connaissances avec les versions précédentes, et qui souhaitent construire et entretenir un site web sans avoir à entrer dans le code.

Une crête, des baskets & du HTML

Nous voilà donc tous réunis pour ce qui sera pour ma part le moment le plus ludo-éducatif du Jday. Bruce Lawson, travaille pour Opera et fait partie du groupe de travail sur l’élément HTML picture. Groupe dans lequel les membres sont tous plus éminents les uns que les autres, et qui travaille sur les standards du web d’aujourd’hui et de demain !

L’élément picture nous permet de charger l’image nécessaire en fonction de la taille de la boite ou elle est appelée et de la résolution de l’écran (retina par exemple). Autant dire qu’on est au carrefour de notions comme l’accessibilité du contenu par tous et de la qualité du contenu qu’on peut offrir sur un site en termes de médias, bref c’est sérieux, et cela pourrais devenir un peu rébarbatif !

Et bien pas du tout ! Il faut imaginer Bruce, en jean t-shirt, avec des converses et une crête, parcourir le devant de la salle avec énergie et convoquer la fée du navigateur et les elfes des images quand il se rend compte que tout le monde dans la salle ne maitrise pas totalement le DOM.

Bien évidemment, tout cela est préparé et on sent l’énergumène bien rodé à ce genre de présentation, mais cela fonctionne extrêmement bien et là ou d’autres nous aurait peut-être perdus, Bruce séduit et fait passer le message. Il faut le voir afficher son slide avec la fée du navigateur, regarder la salle et demander « Tout le monde suit ? » !

Difficile de prendre la suite après cette prestation de haute volée, mais c’est ce qu’a fait Martin Beeby et sa machine à voyager dans le temps. Imaginez un jeu d’arcade de café, avec une boule à plasma, de la fumée et un écran type DOS, et vous avez la machine ! On commence donc un voyage dans le temps, qui voit Kanye West chef de l’état et l’Angleterre être renommée Sud Ecosse, dans un monde où les présentations de courbes de croissance se font en mode Minecraft. Bref un bon moment !

Expérience utilisateur

Après ces moments réjouissants qui rassemblaient l’assemblée entière, je pars assister à la conférence UX de Crystal Harris. Cette jeune talentueuse jeune femme nous propose une découverte de ce qu’est la notion d’expérience utilisateur, et s’est employé nous prouver que l’Ux n’est pas un gros monstre effrayant. L’UX prend en compte tout ce qui constitue un site, son contenu, son design, son ergonomie et son architecture, pour faciliter l’usage que l’utilisateur en aura.

ux-crystal-harris

Une conférence assez différente de celles qu’on a l’habitude de suivre en JDay, souvent axées sur des extensions, mais qui s’appuie sur des bases tout aussi cartésiennes. La démarche UX s’appuyant sur des techniques scientifiques de recherche, des tests a/b et en aucun cas sur des concepts plus ou moins fumeux.

Après un café, je repars vers une nouvelle conférence de Peter Martin. Une présentation dédiée à ce qu’il y a de meilleure dans la communauté, le partage et la collaboration. Peter nous présente donc une future et prochaine fonctionnalité de Joomla 3.5, le compteur d’articles dans la liste des catégories.

Où on retrouve un ami, qui n'est pas là...

Nous aurons en effet la possibilité de visualiser le nombre d’articles d’une catégorie suivant leur état, publié, dé publié ou dans la corbeille, et cerise sur le gâteau, en cliquant sur ce nombre on atterrira sur la liste des articles en question.

Cette nouvelle fonctionnalité a pour origine, la rencontre entre Marc Dechèvre, de la communauté francophone belge et de Peter lors du JDay français de Nice l’année dernière. Marc ayant suggéré la fonctionnalité, Peter s’est dit : OK je le fais, ça doit être assez facilement faisable. Bon en fait, cela n’a pas été si simple, mais c’est là !

Ce qui est ressorti de ce témoignage, c’est l’incroyable dynamique qu’il y a dans les rencontres entre membres de la communauté et outre la forme (la fonctionnalité) c’est le fond (la philosophie du collaboratif) qui est essentiel. Et ça, c’est mon Joomla, celui que j’aime car c’est notre Joomla.

conf

De quoi demain sera fait...

Il ne restait plus avant de clôturer cette journée, qu’à aller écouter Chris Davenport à propos du futur de Joomla. Chris fait partie de la PLT et il est le Release Leader pour Joomla 3.6. Autant dire que s’il y a des nouvelles fraiches et sures, ce sera surement là qu’on peut les avoir.

Alors quoi de neuf ? Dans 3.6, nous devrions voir arriver un nouveau gestionnaire de médias, un nouveau routeur qui devrait permettre de plus belles url. Mais aussi les champs additionnels pour les utilisateurs et les articles, et enfin l’intégration des web services via une API REST.

Je vous entends déjà demander, mais alors c’est quand 3.6 ??? Alors cela devrait être en juin de cette année, mais comme toujours dans les projets collaboratifs ou pas d’ailleurs, on n’est jamais sûr et certain de la date de la sortie d’un produit. So wait and see !

Le retour de Brian

Et on sent bien que la fin s’approche quand Brian prend la parole pour clôturer ce JoomlaDay londonien. Là, on apprend que l’équipe d’organisation se résume à deux personnes et que cela a été réalisé en un temps record… Bravo, car réaliser un événement de cette qualité dans ces conditions relève du tour de force.

Brian Teeman a tout particulièrement remercié les sponsors et notamment Microsoft qui a prêté les locaux et offerts les repas et café. C’est vrai que la localisation de l’événement et les facilités du lieu en termes d’infrastructures sont des atouts considérables dans ce genre d’organisation.

L’argent récolté a l’occasion du JoomlaDay ont permis à l’organisation de donner des sommes assez conséquentes pour le développement de Joomla en Afrique, à l’ONG Clowns sans frontières, aux JUGS anglais pour la mise en place de la certification Joomla, et aussi à mettre de côté un peu d’argent pour organiser le JDay 2017.

people

Et alors Christian ?

Alors que retenir de ce JoomlaDay anglais ? Et bien une grande qualité des interventions, et un plateau conséquent de membres des équipes partes prenantes de Joomla. C’est vrai que quand Brian Teeman, Co fondateur de Joomla, très connu dans ma communauté, organise un JoomlaDay, il doit avoir un carnet d’adresses et des amitiés qui aident surement un peu, et pour notre plus grand plaisir !!!

Sinon, qu’on soit à Londres, à Nice ou à Paris, et surement à Alger, Kigali ou à Los Angeles, j’ai retrouvé sur les visages ce sourire qui dit je suis heureux d’être là, nous sommes toi et moi dans la même communauté et je suis content de te rencontrer. Et ça, et avec tout le reste, fait qu’on ne regrette pas une seule seconde d’être venu !

Alors, il y a quand même quelque chose que je regrette, c’est que de n’avoir pas pu aller au pub qui accueillait les participants en fin de journée. Mais il était temps de continuer ce week-end avec celle qui m’avait accompagné, et tout compte fait, cela n’a pas été trop difficile à vivre !

Notez cet article:
4
Joomla et PHP7
Edito - Cinnk magazine mars 2016

Commentaires 2

 
cavo789 le mardi 1 mars 2016 19:15

Super article Christian ! Lecture très agréable et amusante. Merci pour ce retour.

Marc et moi nous allons tâcher de faire aussi bien que toi pour notre escapade Hollandaise.

Super article Christian ! Lecture très agréable et amusante. Merci pour ce retour. Marc et moi nous allons tâcher de faire aussi bien que toi pour notre escapade Hollandaise.
Christian Bardin le mardi 1 mars 2016 20:53

Merci beaucoup Christophe ! J'attend avec impatience votre reportage et je ne doute pas une seconde qu'il sera captivant. J'espère avoir réussi à retranscrire un peu ce que l'on ressent dans ces événements.

Merci beaucoup Christophe ! J'attend avec impatience votre reportage et je ne doute pas une seconde qu'il sera captivant. J'espère avoir réussi à retranscrire un peu ce que l'on ressent dans ces événements.
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Guest
mercredi 24 juillet 2019
Si vous souhaitez vous inscrire, veuillez saisir un nom d'utilisateur, mot de passe et nom.

Image Captcha

Sur ce site, nous utilisons des cookies.