Le premier Joomla Store au monde ouvre à Grenoble !

Cinnk magazine .

Exclusif ! Le premier Joomla Store au monde vient d’ouvrir à Grenoble ! 3000 mètres carrés dédiés uniquement au CMS Joomla! Mélange de FABLAB, de librairie, d'espace de coworking, cet endroit est unique au monde! Cinnk magazine a pu rencontrer l’initiateur de cet endroit Larry Carr, un américain entreprenant.

joomla-store-grenoble-banner

 

Rencontre avec Larry Carr - Un américain Grenoblois

Larry Carr est arrivé presque par hasard à Grenoble. Il fait partie d'un petit groupe de chercheurs développant un logiciel A.I. (intelligence artificielle) dédié à la sémantique et l'analyse contextuelle du mot. Ce n'est cependant pas pour cela que nous sommes allés à sa rencontre, mais plutôt pour le Joomla Store Grenoble.

C'est au bar de cet espace lounge que Larry nous attend. Quelques hipsters, bière à la main, trinquent avec des collègues, habillés en ‘vieux campeur’ chaussures de marche aux pieds. Autour d’une grande table en chêne, des étudiantes écoutent religieusement un homme ténébreux tout de noir vêtu. Au fond, un homme d'une cinquantaine d'années en jeans et tee-shirt anime une mini-conférence, remuant son café d’un geste machinal. En face, un public hétérogène, allant de la cadre dynamique, à l'artisan, en passant par l'artiste rêveur, regarde un jeune trentenaire chic inscrire sur un tableau blanc : catégorie, articles, module, extensions.

Cinnk : La France ?

Larry : Ma mère est Française ! Elle est professeure de lettres classiques dans une célèbre université du Massachusetts.

Cinnk : Grenoble ?

Larry : Les montagnes, bien sûr ! Cette petite ville française où randonnée, ski et parapente sont si faciles d'accès. De plus, l'intérêt porté aux nouvelles technologies par la ville fait qu'en 5 ans, j'ai l'impression d'être, ici, chez moi.

Cinnk : Un Joomla Store ?

Larry : Drôle d'idée, je le reconnais. De nombreuses applications ou sites internet offrant une vulgarisation des services d'hébergement et d'édition sont proposés mais, bien souvent, celle-ci est bridée, soit par leur propre technologie ou par leur business model. Je voulais oser une expérience différente, moderne et humaine, fondée sur le partage et l'échange, en open source, modulaire et sécurisé. Un CMS comme Joomla est idéal pour une expérience de ce type et le centre ville, l'écrin adéquate.

joomla-store-grenoble-facade

La facade du Joomla Store sur le cours Gambetta

Cinnk : Cet espace magnifique sur 2 étages de 3000 m² doit représenter un investissement important ?

Larry : En effet, j'ai eu la chance de développer une application il y a quelques années, à l’abri d’une firme californienne. Et, elle s’est plutôt bien vendue...

Cinnk : Ici, c'est un cybercafé, un club, un Fab-Lab, un espace de coworking, un laboratoire... ?

Larry : Un peu de tout cela à la fois. Le principe est simple, vous avez envie d'un site internet mais vous n'avez aucune connaissance web, et vous êtes suffisamment curieux pour le faire vous-même. Venez-ici, on vous offre la connexion, un bureau et nos animateurs à votre service. Web designer, graphiste, programmeur vous accompagnent dans votre projet. En quelques après-midis, votre site est en ligne, hébergé par nos serveurs.

Cinnk : C’est gratuit ?

Larry : Oui, enfin presque, l'hébergement sur nos Green-serveurs mutualisés est payant, sous la forme d’une participation aux frais et nous offrons le premier café ! Ensuite, via nos entrepreneurs collaborateurs, hébergés dans nos locaux, nous élaborons des accompagnements sur mesure, plus pointus.

joomla-store-grenoble-librairie

Le rayon livres du Joomla Store grenoblois

Cinnk : Ce deuxième étage ?

Larry : C'est le laboratoire de recherche & développement. Extension, module, template et logiciel sont réalisés, testés. L'équipe de recherche est renouvelée tous les six mois. Des codeurs soutenus par des stagiaires des grandes écoles viennent exercer ici leur talent. D'ici fin 2017, nos premiers modules et extensions seront en téléchargement libre, open source. Pour le moment, nous travaillons, essentiellement, sur la sécurité de données, le débit et le flux.

Cinnk : Tout cela coûte ?

Larry : C'est certain. Les investisseurs sur ce projet sont nombreux et divers, publics comme privés. Ils sont solides et convaincus du besoin d'un CMS plus rapide, plus sécurisé et plus souple.

Cinnk : Un nouveau Joomla ?

Larry : Non, un JoomlaP2P, crypté via un logiciel inspiré de la technologie peer to peer, en restant entièrement compatible avec toutes les applications, modules et extensions, existants du Joomla 3.

Cinnk : Quand ?

Larry : Nous sommes confiants. Actuellement à Grenoble, nous avons en permanence une équipe d’une trentaine de codeurs, pouvant monter en charge jusqu'à soixante. Nous avons développé une grande proximité avec nos investisseurs. La jeune école privée du 17e arrondissement de Paris et quelques entreprises californiennes nous apportent, régulièrement, les ressources nécessaires. Au rythme actuel, d'ici deux ans, la première bêta devrait sortir.

Cinnk : Pourquoi ne faites-vous pas appel à la communauté ?

Larry : Pour une raison simple, la sécurité. Nous n'avons pas encore trouvé le protocole qui satisfasse nos exigences et nos partenaires et qui permettrait à la communauté de participer, à mon grand regret. Mais, lors de la sortie de la beta, nous aurons plaisir à entendre les critiques de la communauté, au sujet de notre proposition.

Cinnk : Vous avez encore du temps pour vos recherches en A.I. et skier alors ?

Larry : J'avoue qu’en ce moment la montagne, je la regarde depuis la vallée. Quant à mes recherches en A.I., elles sont le tronc dont le projet JoomlaP2P est une branche. Actuellement, avec un collègue londonien en biotechnologie, nous amorçons un travail sur un logiciel de numérisation du langage bactériologique, une nouvelle branche ! Mais ça, c'est une autre histoire.

joomladay-france-2016

larry carr A propos de Larry Carr

32 ans - Entrepreneur - Diplômé du Massachusetts Institute of Technology

Sur ce site, nous utilisons des cookies.