img-edito-cinnk-magazine-octobre-2015

Octobre

Six interviews, un dossier sur le monitoring, des professionnels et des membres de communautés venant de différents pays...

C'est parti !

Joomla et David, c'est raccord

Le projet Joomla! existe grâce à de nombreuses personnes venant de divers horizons, de différentes cultures, mais aussi de différents profils. David, membre du JUG Grenoble et passionné de rugby, inaugure une rubrique qui reviendras régulièrement, elle donne la parole à des utilisateurs de Joomla! témoignant de leur première expérience avec ce CMS.

Création site Joomla! et Virtuemart

Ma première grande passion est le rugby. J'ai commencé à l'âge de 5 ans au BSGRC (Bièvre Saint Geoirs Rugby Club) ; j'ai été contraint d'arrêter il y a 2 ans, suite à une blessure à l'épaule, mais je continue de m'impliquer dans la vie du club en tant que dirigeant. Ma deuxième passion est la guitare et le chant, que je pratique en solo depuis 5 ans. Cette année, je me suis inscrit à l'école de musique de Saint Étienne de Saint Geoirs pour jouer avec d’autres musiciens

Je travaille chez CENTURION depuis maintenant 2 ans et demi, c'est une petite fonderie employant 10 personnes. Nous concevons, fabriquons et distribuons des raccords tubulaires et des garde-corps industriels. Les domaines d'application de nos raccords sont très variés, on les retrouve sur des chapiteaux, des mains-courantes, parc de jeux pour enfants, etc...

L'avant match

L'avantage d'être dans une petite structure, c'est que l'on touche à tout ! En effet, mon rôle principal dans l’entreprise est de concevoir les nouveaux produits au sein du bureau d'étude. Je m'occupe également de toute la partie commerciale, de la création du devis jusqu'à l'expédition des commandes, et bien entendu je gère notre site e-commerce !

Cela fait maintenant un peu plus de 2 ans que nous avons décidé de faire un nouveau site internet. Le but initial était d'avoir un site qui donne une image moderne de l'entreprise et de présenter nos produits. L'idée d'en faire une boutique en ligne est venue plus tard. C'est moi qui ai amené le projet d'un nouveau site à mon patron. Nous n'avions pas le budget pour faire appel à un professionnel, donc je me suis proposé, et ceci malgré mon inexpérience...

Avant Centurion, j'avais toujours travaillé dans le secteur « recherche et développement » sans n'avoir jamais été dessinateur. Je me suis donc auto-formé au logiciel de conception et j'ai rapidement réussi à concevoir de nouvelles solutions techniques qui nous ont permis de sortir toute une gamme de garde-corps repliables. C'est sans doute grâce à mon investissement personnel et à ma persévérance que mon patron m'a accordé sa confiance pour ce projet.

Flexion. Liez. Stop. Jeu !

N'étant pas un pro dans le domaine, le choix de l'outil était crucial. J'ai donc commencé par étudier les différentes solutions existantes pour créer un site internet sans avoir à toucher au code. J'ai assez rapidement écarté les CMS « tout-en-un » comme Wix ou E-monsite, car je voulais que nous soyons complètement propriétaires de notre site et j'avais peur d'être limité en termes de fonctionnalités. Ensuite, j'ai comparé les CMS open source et j'ai choisi Joomla! pour sa polyvalence et sa grande communauté d'utilisateurs actifs.

Pour le choix des composants, j'ai fait confiance aux avis sur le Joomla Extensions Directory. Pour le plus important d'entre eux, Virtuemart 2, qui allait constituer le moteur de la boutique en ligne, les avis étaient un peu partagés. Mais je l'ai tout de même sélectionné, parce qu'il offrait toutes les fonctionnalités dont j'avais besoin et il est très largement utilisé.

seblod banner

Des joies et des peines

L'apprentissage de Joomla! s'est déroulé sur mon lieu de travail, je planchais dessus dès que j'avais du temps. Mais cela c'est vite révélé insuffisant, alors je m'y remettais aussi chez moi, tous les soirs. Bien qu’ayant débuté sur Joomla! 2.5, j'ai appris les bases avec le guide du débutant Joomla! 1.5. Cela m'a permis de créer un premier site en local sur lequel j'ai pu m'exercer avant de commencer la construction du site final. Lorsque je me suis attaqué à cette seconde phase, j'ai acheté le livre d'Alatak : « Réussir sa boutique en ligne avec Joomla! 2.5 et Virtuemart 2 ».

Je dois bien avouer que n'ai pas compté les fois où j'ai eu envie de jeter mon ordinateur par la fenêtre ! Mais la plus grosse difficulté qui me revient à l'esprit lorsque je repense à ces moments, c'est la migration de Joomla 2.5 à 3.3. Je n'avais pas travaillé très proprement, il y avait plusieurs extensions inutilisées et d'autres qui n'étaient plus compatibles, et mon template en faisait malheureusement partie. Le bon côté des choses, c'est que ça m'a permis de faire le ménage et de repartir uniquement avec les extensions dont j'avais besoin et un template totalement responsive.

Pas vraiment tout seul dans la mélée

Lorsque je faisais face à un problème, 9 fois sur 10 la réponse se trouvait déjà dans les forums de Joomla.fr ou Joomla.org. Pour le reste, je postais moi-même un message, il y a toujours eu une ou plusieurs personnes expérimentées pour m'aider. J'insiste sur le fait que cette aide m'a été indispensable pour mener mon projet à bien, et j'en profite pour remercier tous les contributeurs du forum qui prennent sur leur temps pour aider sans rien attendre en retour. Cet état d'esprit d'entre-aide est pour moi la véritable force de Joomla!.

En plus des forums, le net regorge de tutoriels et d'astuces pour apprendre à maîtriser Joomla!. C'est d'autant plus vrai depuis Joomla 3 avec l'arrivée du livre « Joomla! 3 le livre pour tous » qui est vraiment un gros pas en avant par rapport à celui qui était proposé à l'époque de Joomla 2.5.

Un essai transformé

A partir du jour où j'ai commencé à travailler sur ce projet, il m'a fallu 9 mois pour le mettre en ligne et il est en production depuis décembre 2013. Nous avons entre 250 et 300 visiteurs par jour, et quant aux ventes c'est confidentiel, mais cela dépasse ce que l'on avait espéré au départ.

En plus des retombées directes générées par les commandes enregistrées sur le site, nous avons également plusieurs professionnels qui ont passé une première commande sur le site et qui depuis nous en repasse régulièrement en direct.

Le site nous a permis de nous ouvrir plus largement à la cible des particuliers. En effet, 80% des commandes passées sur le site, le sont par des particuliers. Le gros avantage, c'est que nous n'avons plus besoin de faire des devis, d'envoyer un RIB ou d'attendre un chèque... Maintenant, le client réalise tout le processus de commande seul et c'est donc ppur nous un gain de temps considérable.

La troisième mi-temps

Le bilan de cette aventure avec Joomla est largement positif, mais si je devais imaginer des choses à perfectionner dans ce CMS, je dirais que pour moi, certaines extensions apportant des fonctionnalités indispensables devraient être intégrées à Joomla!. Je pense notamment à la gestion des sauvegardes, à celle des options de sécurité, ou encore à un éditeur de texte digne de ce nom.

Après avoir réalisé ce site, j'ai eu plusieurs demandes pour en réaliser d'autres, et ceci en dehors de mon milieu professionnel,  je me suis donc lancé en tant qu'auto entrepreneur. Cela me permet de continuer à me faire plaisir avec Joomla! tout en étant rémunéré !

Je compte bien travailler avec Joomla! encore un peu et je vais d'ailleurs commencer d'ici peu la construction d'un site e-commerce pour un nouveau client et à plus long terme, j'aimerai créer ma propre entreprise. A un niveau plus personnel, je vais me marier l'année prochaine et j’espère avoir dans quelques années plein de jolis petits geeks à qui apprendre Joomla!

Notez cet article:
7
Interview de Helvecio da Silva membre de l'équipe ...
Interview de Cyril Thibout conférencier au JoomlaB...

Commentaires

 
Pas encore de commentaire
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Guest
mardi 21 mai 2019
Si vous souhaitez vous inscrire, veuillez saisir un nom d'utilisateur, mot de passe et nom.

Image Captcha

Sur ce site, nous utilisons des cookies.