Paiements en Ligne

Valérie Isaksen .

Le paiement, ultime étape du tunnel de commande, celle qui concrétise l’achat est une étape essentielle du parcours client.

Les taux d’abandon de panier sont aux alentours de 68.53% (source : Baymard Institute, institut d’études anglais indépendant). Soit 7 internautes sur 10 qui ne finalisent pas leur achat. Les raisons de cet abandon ? Dans 59% des cas, ils concernent les moyens de paiement proposés et dans 22% des cas, une inquiétude sur la sécurité des données.

Comment donner confiance et ne pas perdre ces clients très précieux à ce moment de leur parcours ?

online-payment-joomla

Les moyens de paiements

Très naturellement le premier réflexe du e-commerçant est de contacter sa banque pour connaître les possibilités de paiements en ligne qu’elle propose. C’est à la banque aussi qu’il peut obtenir un contrat VAD (Vente A Distance) qui lui permettra d’utiliser certaines passerelles de paiements.

L’obtention du contrat VAD est à la discrétion du banquier. Il peut être difficile de l’obtenir: chiffre d’affaire insuffisant, ou difficultés à apporter des garanties.

Les passerelles de paiement avec VAD

e-commerce-joomla-paiementAvec ce contrat VAD, vous autorisez la banque à percevoir le montant des transactions qu’elle reverse immédiatement sur votre compte après avoir prélevé des frais : un pourcentage du montant de vos transactions, ainsi qu'une commission fixe par vente.

Une fois ce contrat signé, vous obtenez un numéro de VAD, qui vous permettra d’utiliser une passerelle de paiement pour réaliser les transactions sur internet. Toutes les banques ont aujourd'hui des solutions “maison” pour les paiements en ligne. Les solutions de paiements proposés par les banques sont en fait des solutions proposés par des Prestataires de Services de Paiements (PSP) en marque blanche, et proposés sous leur propre marque. Systempay, solution proposée par la Caisse d’Epargne, et la Banque populaire est en fait la solution PayZen. Mais vous n’êtes pas obligé d’utiliser la solution “maison”. Vous pouvez choisir une plateforme de paiement externe tel que PayZen ou PayBox.

Avant d’accepter leur offre, faites vous bien préciser le montant des frais d’installation, de l’abonnement mensuel et le montant des commissions sur chaque transaction.

Certaines passerelles de paiement sont simples à installer, et d’autres le sont moins. Cela dépend vraiment de la solution choisie.

Les passerelles de paiement Sans VAD

e-commerce-paiement-joomlaVous n’avez pas obtenu votre VAD, ou bien les frais sont trop importants pour votre chiffre d’affaire ? Ce n’est pas grave, il existe d’autres solutions.

Solution de loin la plus connue et souvent la solution retenue est PayPal, pour sa simplicité de mise en place, et très souvent aussi parce qu’elle est intégrée par défaut dans la solution de e-commerce que vous avez choisi.

PayPal

Avec PayPal vous pouvez accepter des paiements avec des clients possédant un compte PayPal, mais aussi des cartes bleues, Visa, Mastercard, ... pour ceux qui n’ont pas de compte.

Les caractéristiques principales de PayPal sont l’ouverture du compte gratuite, des frais mensuel nuls, mais des frais de transactions plus élevés.

PayPal inévitable ?

Avec l’essor des achats sur mobile, de nouvelles solutions de paiement émergent facilitant les achats tout en sécurisant les données.

Quelques exemples pris au hasard :

  • PayLib, votre client doit avoir un compte dans les banques suivantes: BNP Paribas, Banque postale, Société Générale, Hello Banque, Boursorama Banque, Crédit Mutuel Arkea, Crédit Agricole. Le service proposé est basé sur le même principe que la solution PayPal. Au moment de payer, le client renseigne uniquement son identifiant Paylib et son mot de passe, sans saisir les données de la carte bancaire.
  • Stripe: disponible depuis quelques mois en France, solution conçu pour les développeurs, avec des APIs complètes et claires, permet aussi de proposer Apple Pay, Amex Express Checkout, ou Android Pay très simplement.
  • Morning pour les associations, collectivités et TPE-PME
  • PayPlug

Les paiements hors-ligne

Ils concernent les paiements qui nécessitent un traitement manuel de la transaction. Vous pouvez accepter :

  • Chèque: hé oui, en France l’utilisation du chèque est encore répandue
  • Prélèvement SEPA: mode de paiement apprécié dans le secteur du B2B,
  • Des cartes bancaires: pour les e-commerçants qui ont déjà un autre moyen de collecter les transactions et qui veulent épargner des frais supplémentaires. Attention soyez conforme aux normes PCI/DSS de sécurisation des données si vous êtes tenté par cette solution.

Et pourquoi pas Bitcoin ?

ecommerce-paymentOui, oui, vous avez bien lu Bitcoin, et pourquoi pas proposer Bitcoin sur son site ? Bitcoin est une monnaie virtuelle décentralisée qui n’est pas supervisée par une banque centrale, accessible dans le monde entier, sans limite de montant, et de façon anonyme.

Son utilisation est encore un épiphénomène, mais il se développe malgré tout à l’image de PSP comme PayZen qui le propose dans ses offres de paiement, ou de ce site bien connu showroomprive.com chez qui vous pouvez les dépenser.

Covoiturage, location de logement entre particuliers, marketplace

De nouveaux modes de consommation apparaissent aussi, et de plus en plus de sites mettant en relation plusieurs acteurs dans la chaîne de paiement tel que des sites de covoiturage, location de logement, ou aussi les marketplaces.

Il existe des services de paiement adaptés appelés « encaissement pour compte de tiers ». Le principe est simple: le site agit en tant qu’intermédiaire de paiement, c’est- à-dire qu’il collecte les fonds de la vente, puis reverse au vendeur sa part après déduction d’une commission.

Les solutions les plus adaptées et connues sont: PayPal Adaptive Payment, LemonWay, Limonetik, MangoPay.

Vous aimez cet article ? Achetez le magazine !

14,60 € l'unité E-commerce & joomla! - Édition papier

Vendre à l’international

Votre site de e-commerce est destiné à recevoir des paiements de la part de clients étrangers? Si en France, la carte bancaire est très largement utilisée, ce n’est pas le cas dans tous les pays et il faudra probablement proposer d’autres moyens de paiement pour répondre aux préférences locales.

Adapter vos paiements

En Allemagne et aux Pays Bas, le paiement prédominant est le virement bancaire avec IDeal pour le Pays Bas, et Sofort pour l’Allemagne. L’acheteur est redirigé vers une page sécurisée sur laquelle il choisira sa banque et inscrira ses identifiants de connexion à son interface de banque en ligne. Il n'a plus qu'à valider son virement. Pas besoin d’ouvrir un compte, et le paiement est immédiat.

Au Royaume Uni, la carte Maestro représente 10% des transactions en ligne. La carte American Express est très répandue dans le monde entier, la carte JCB en Asie, et notamment au Japon, Bancontact Mister Cash en Belgique.

Market Expert propose une infographie très instructive une carte pour afficher des différents modes de paiement en ligne utilisés par 29 pays à travers le monde. :

Payment methods online

Source : merchantaccounts.expertmarket.co.uk.

Sécurité des paiements, limitation de la fraude

3D-Secure

Le 3D-Secure (ou 3DS) est un protocole développé par Visa, et Mastercard sous les appellations Verified by Visa et Mastercard SecureCode. Il vise à protéger les marchands et les acheteurs contre l'utilisation frauduleuse de cartes bancaires en ajoutant un deuxième niveau de sécurité lors de la finalisation d'un paiement : ce fameux petit SMS, ou email émis par votre banque contenant un code que vous devez fournir pour finaliser la transaction, et donc l’achat.

Même s’il est reconnu que la tâche du fraudeur est plus compliqué et que le taux de fraude est nettement diminué avec l’utilisation de ce protocole, certains e- commerçants se plaignent de sa lourdeur pour le client, et d’un impact négatif sur le taux de conversion du panier.

C’est la raison pour laquelle, certaines passerelles de paiement proposent le 3DS débrayable ou 3DS sélectif qui se déclenche si un certain nombre de conditions sont réunies, très souvent le montant de l’achat, mais aussi dans le cas d’un primo-client, adresse IP, .... 

Bien choisir sa solution de paiement

joomla-ecommerce-payment-on-lineMaintenant que nous avons exploré les différentes solutions, jetons un coup d’oeil sur les différents critères à prendre en compte pour bien choisir sa solution.

Les frais

Les frais sont souvent la première considération lors du choix d’une passerelle de paiement. C’est souvent sur ce point que le e-commerçant s’attarde.

Les frais peuvent être :

  • Frais optionnels qui dépendent de la solution choisit :
    • Frais d’installation (de la part de la banque et peut être d’un webmaster)
    • Les frais mensuels
  • Frais sur la transaction: quelque soit la solution choisit, ces frais existent, et le montant est variable
    • Un montant fixe par transaction
    • Un % sur le montant de chaque transaction

Les bonnes passerelles de paiement sont complètement transparentes et affichent clairement leur tarification sur leur site web. Mais les frais ne doivent pas être l’unique considération lors de votre choix.

Mise à disposition des fonds

Le temps de transfert des fonds sur votre compte peut varier d’une solution à l’autre et peut influer sur votre trésorerie. Avec Stripe, c’est 48heures, avec PayPal ils sont disponibles au bout de 24H.

Le back Office

Le back office de votre passerelle de paiement sera le centre nerveux de votre activité, il doit proposer un certains nombre de fonctionnalités indispensables pour bien gérer vos commandes :

  • Annulation et remboursement des transactions
  • Gestion des risques de fraudes en définissant vos propres règles de déclenchement du 3D-secure
  • Rapprochement des écritures comptables
  • Des outils vous permettant de relancer votre client en leur proposant un lien direct vers une page de paiement, sans avoir l’obliger à retourner sur votre site.

Et bien sur, contactez les pour vérifier la qualité du support, demandez une demo du back office de la passerelle de paiement.

Certification PCI DSS Indispensable

Quelque soit la solution choisit, il est indispensable de vérifier qu’elle a obtenu la certification PCI DSS.

PCI DSS (Payment Card Industry Data Security Standard) est une norme de sécurité des cartes de paiement des principaux groupes tels que Visa, MasterCard, American Express, Discover et JCB, norme qui s’applique à tous les acteurs de la chaîne de paiement pour améliorer la sécurité des transactions effectuées par carte bancaire.

La certification "PCI DSS Service Provider" ou “fournisseur de service PCI DSS” prouve la conformité de la passerelle de paiement au Standard de Sécurité. Le niveau 1 étant le niveau de sécurité le plus élevé.

Comment intégrer les passerelles de paiement dans votre site de e-commerce ?

Comment ça marche ?

Lorsque vos clients procèdent au paiement, le processus d’une transaction peut être schématisée de la façon suivante :

  1. Le client accepte la commande
  2. Il est alors redirigé vers la page de paiement. Il fournit les informations de sa carte bancaire, ou se connecte à son compte
  3. Les données sont envoyées au serveur de la banque
  4. Réponse du serveur de la banque
  5. Traitement de la transaction côté vendeur, via une notification
  6. Traitement de la transaction côté acheteur (il reçoit un accusé de réception de son paiement sur sa messagerie).

Comment installer votre passerelle

paiement-en-ligne-joomlaLes passerelles de paiement sont soit intégrées en natif dans la solution de e- commerce, soit disponible en tant que plugin séparés à installer très facilement puis à configurer.

  • Les passerelles de paiement disponible pour VirtueMart
  • Les passerelles de paiement pour Hikashop

Le plugin n’existe pas pour votre solution de e-commerce ? Ce n’est pas bien grave. Toutes les solutions de e-commerce pour Joomla intègre les passerelles de paiement sous forme de plugin.

Faites appel à un développeur de préférence ayant de l’expérience en matière de d’intégration de solutions de paiement. L’intégration devrait être relativement facile. Toutes les nouvelles passerelles de paiement ont des APIs (Application Programming Interface) très bien documentées et compréhensibles.

Conclusion

On aime tous avoir des réponses précises à des questions tel que “quel est le meilleur moyen de paiement pour mon business”. La réponse est évidemment subjective, et dépend de justement de votre business, votre volume de transaction, vos besoins en matière de sécurité, et de protections contre la fraude.

À propos de l'auteur

Valérie Isaksen

Joomla! fan depuis l’époque Mambo. Développeuse spécialisée dans l’e-commerce.

Sur ce site, nous utilisons des cookies.