Une solution Joomla! pour les Bricks and Mortar

Yann Gomiero .

Pour un commerce physique, la transition au e-commerce n'est pas une chose facile. Au-delà du prix affiché en ligne et en magasin, le site web doit également se fusionner avec les atouts des points de vente alliant proximité, disponibilité, conseils et service après-vente. Choisir Joomla! peut paraître compliqué par rapport aux solutions existantes mais sur le détail, ce n'est pas plus difficile que de choisir l'outil qui correspond à vos besoins.

bricks-and-mortar Joomla!

A de nombreuses reprises, Joomla! a su s'adapter au marché et même jusqu'à prendre des directions fortes comme l'intégration du multilingue ou du responsive frontend & backend avant les autres. Associant convivialité et fonctionnalités, la version 3 de Joomla! aura permis au CMS de conserver sa place dans le trio de tête des outils les mieux adaptés à la création de sites.

Découvrons ensemble les 10 points les plus importants du e-commerce sous Joomla.

1. La distribution/livraison

joomla-ecommerce-online-shopLe réseau Collisimo et pickup.fr ont des avantages indéniables. Avec plus de 27 450 points dans le monde, DPDGroup dispose du plus grand réseau de relais composés de commerce de proximité et de consignes automatiques récemment installés en France. Sous Joomla, VirtueMart dispose de plugins et pour HikaShop, on se rapprochera notamment de la solution envoimoinscher.

A noter que concrètement, il sera possible de désactiver les points de vente les plus proches du réseau de pickup, des magasins ou points de vente existants.

Pour les entreprises disposant de leur propre réseau, un développement est nécessaire. La réalisation la plus efficace étant de confier l'adaptation aux développeurs des solutions e-commerce existantes. Il s'agit d'étendre les capacités de l'outil de gestion existant, de fournir les données de stock synchronisées avec l'une de ces solutions. Pour le client, il pourra connaître directement la disponibilité du produit en magasin afin de l'acquérir dans les plus brefs délais (ex. le retrait dans l'heure).

La forme de plugins sous Joomla! permet d'étendre les capacités à offrir les différentes solutions. Si vous avez la possibilité d'activer plusieurs réseaux, cela ouvrira de nombreuses opportunités de finaliser les ventes. Pour les grandes villes, on peut très bien concevoir l'intégration d'une livraison par coursier, une formule qui séduit et se diversifie de plus en plus (par exemple les restaurants avec Ubereats).

2. Les moyens de paiement

Si PayPal a su s'intégrer aux nombreuses extensions e-commerce, les solutions de banques françaises sous Joomla! ne sont disponibles et suivis que pour VirtueMart & HikaShop. Toutefois, on pourra retrouver Paybox comme exception car c'est un intermédiaire qui a su créer une relation privilégiée avec différents services (paiement différé ou en 3x). Il existe également la solution OpenCart qui s'intègre dans Joomla! mais de façon limitée.

En dehors de l'aspect technique compatible, les banques françaises sont pour la plupart, un réel avantage en termes de coût par rapport à une activité croissante (forfait mensuel avec faible pourcentage de commission). Il ne faut pas négliger les difficultés d'avoir uniquement PayPal comme mode de règlement, ce qui réduit fortement les ventes.

3. La "One Page Checkout"

C'est peut-être le choix le plus important après les modes de livraison et paiement. Cela consiste à réunir tous les éléments dans une seule page jusqu'au paiement, les paramètres sont actualisés directement ce qui évite de perdre le client dans le tunnel d'achat. Il existe bon nombre d'extensions tierces (gratuites ou payantes) ainsi que l'intégration directement dans les templates. Le plus simple étant de tester les démos avant de faire votre choix.

4. Le contenu, l'arme des CMS

Nativement, Joomla! permet de créer des articles. Pour le référencement mais aussi pour le client, il est important d'intégrer du contenu en dehors du catalogue et de façon régulière. Qu'il s'agisse de conseils, d'événements, de storytelling (vendre en racontant de belles histoires), vous n'aurez aucun mal à mettre en ligne ce type de contenu natif.

De plus, vous avez également les CCK, comme les extensions Seblod ou Fabrik, qui apporteront une réponse à la plupart des limites existantes de Joomla. Pour un réseau, c'est par exemple la création d'un annuaire qui pourra être référencé via Google My Business et associé aux pages avec géolocalisation.

Pour une mise en page facile, les pages builders donneront à leur niveau un excellent résultat essentiellement en termes d'affichage.

Vous aimez cet article ? Achetez le magazine !

14,60 € l'unité E-commerce & joomla! - Édition papier

5. La recherche

ecommerce-shopJoomla! dispose nativement de deux modes de recherche mais vous pouvez associer également des solutions externes comme Solr d'Apache. Plus performant, l'intégration de Solr offre notamment une recherche Full Text rivalisant avec les meilleurs solutions du marché. Choisi par Etsy et Ebay, cela nécessite toutefois des moyens et des compétences d'une agence spécialisée. Alternativement, il existe aussi des serveurs Solr clés en main, ce qui peut limiter les coûts.

6. La place de marché

VirtueMart et HikaShop disposent également de solutions multi-vendeurs. Ces solutions permettent d'intégrer les produits d'autres commerçants afin de créer une véritable place de marché. L'intérêt, c'est de se servir de la notoriété du site et de la logistique pour que le client soit à même de trouver une réponse en dehors des produits proposés par le propriétaire du site. Et d'imaginer de pouvoir créer des sites thématiques autour de sujet comme le bio ou la vente du producteur au consommateur.

Inversement, les produits d'un site e-commerce peuvent aussi être vendus par d'autres places de marché comme Amazon, Cdiscount, Fnac... Des extensions peuvent également exporter ou synchroniser le contenu.

7. La sécurité

Les dernières versions de Joomla! disposent d'une mise à jour automatique, y compris pour les extensions tierces. Cependant, cela n'exclut pas d'effectuer des sauvegardes et les moyens de sécuriser le site. Cela inclut notamment l'utilisation de PHP 7 réputé pour sa performance et de la présence du certificat SSL.

Aujourd'hui, il n'est plus envisageable de mettre en production un site e-commerce sans avoir activé préalablement un certificat devenu quasi gratuit avec des services comme Cloudflare ou Let's Encrypt. Cette mini-révolution du presque gratuit permet de rendre plus abordable des certificats EV authentifiant les sites d'une barre verte parfaitement reconnaissable.

8. L'application mobile

Si le site est responsive, il est cependant nécessaire aujourd'hui d'intégrer une application pour les app stores d'Apple et Google Play. Les avantages d'une application sont nombreux :

  • Le panier de commande synchronisé
  • Scan de produits (reconnaissance, Qr Code ou code barre)
  • Itinéraire des points de vente les plus proches.
  • Suivi de commande et infos en push media
  • Téléchargement du catalogue avec affichage offline et mise à jour synchro...

Hoicoi est une des extensions offrant l'accès au catalogue VirtueMart ou HikaShop ainsi que l'identification via une API. Les développeurs d'application pourront ainsi créer et collecter facilement les informations nécessaires.

  • Référencement de l'application sur les appstores...

Prochainement, les paiements seront intégrés dans la solution pour Apple via sa solution de paiement (Apple Pay) et la concurrence ne se fera pas attendre. L'application devra être complémentaire à ces solutions.

9. Le suivi en ligne & rappel automatique

Etre au plus proche virtuellement, cela consiste à mettre en place un système de dialogue type zopim ou tawk.to dont nous avions déjà évoqué la facilité d'intégration dans Joomla. Ces modules apportent le conseil en ligne avec de véritables personnes. En complément, il existe aussi des modules de callback qui génère une mise en relation automatique pour le rappel.

Toutefois, si vous n'aviez aucune personne pour gérer ce service, vous pouvez toujours faire appel à des assistants virtuels (les robots ou bots) que développent aujourd'hui Facebook, Microsoft et autres pour leurs réseaux prêt à répondre sur un jeu de questions/réponses.

  • https://www.tawk.to
  • https://fr.zopim.com
  • http://cinnk.com/blog/72-news/760-robot-page-facebook-joomla

10. Le référencement et réseaux sociaux

Sur ce dernier point, on ne peut négliger aucune visibilité ! On trouve aujourd'hui des outils qui apportent une vue d'ensemble sur les métadonnées nécessaires au référencement des produits ainsi que la création du plan de site.

Il faut également penser à vérifier que les fiches produits contiennent bien des éléments identifiables par des balises sémantiques (type schema.org) et la présence également de balises Open Graph, nécessaires notamment à Facebook et Twitter pour identifier la bonne image et description.

  • https://search.google.com/structured-data/testing-tool?hl=fr
  • https://github.com/vistamedia/socialmeta
  • http://extensions.joomla.org/extension/vm-og-meta-tag

Conclusion

Bien évidemment, la liste pourrait être longue car on estime à 300 points le nombre de contrôle à effectuer sur un site e-commerce professionnel. Si on prend le recul nécessaire, on demande surtout qu'un site e-commerce soit fonctionnel et qu'il s'accorde avec l'existant tout en étant moderne et fiable. Joomla! représente les bases d'un CMS solide aux nombreuses possibilités d'interactions et les nouveautés qui seront ajoutées dans la prochaine version (Joomla! 4.x) nous assurent également d'avoir fait le bon choix pour son avenir.

* Bricks and mortar : Appellation anglo-saxonne donnée aux entreprises traditionnelles censées être faites de briques et de mortier. En réalité le terme s'oppose à celui de clicks (ou pure player), représentant les entreprises qui exercent leur activité exclusivement en ligne et à celui de clicks and mortar, représentant les entreprises traditionnelles qui ont aussi une activité en ligne. http://www.e-marketing.fr/Definitions-Glossaire/Bricks-and-mortar-240744.htm.

À propos de l'auteur

Yann Gomiero

Co-fondateur de l’Association Francophone des Utilisateurs de Joomla, président et co-administrateur de Joomla.fr jusqu’en 2014, passionné de Joomla de la première heure, il intervient auprès des agences de communication pour le développement de templates, de projet web et d’applicatifs.

Sur ce site, nous utilisons des cookies.